Aliments biologiques : pourquoi manger bio ?

Les aliments biologiques ont explosé en popularité au cours des deux dernières décennies.

De nombreuses personnes pensent que les aliments bio sont plus sûrs, plus sains et plus savoureux que les aliments ordinaires. D’autres affirment que c’est meilleur pour l’environnement et le bien-être des animaux.

Cet article compare de manière objective les aliments biologiques et non biologiques, notamment leur teneur en nutriments et leurs effets sur la santé humaine.

Qu’est-ce que l’alimentation biologique ?

Le terme « biologique » fait référence au processus de production de certains aliments. Les aliments biologiques ont été cultivés ou exploités sans utiliser de produits chimiques artificiels, d’hormones, d’antibiotiques ou d’organismes génétiquement modifiés.

Pour être étiqueté « biologique », un produit alimentaire doit être exempt d’additifs alimentaires artificiels. Cela inclut les édulcorants artificiels, les conservateurs, les colorants, les arômes et le glutamate monosodique.

Les cultures biologiques ont tendance à utiliser des engrais naturels comme le fumier pour améliorer la croissance des plantes. Les animaux élevés biologiquement ne reçoivent pas non plus d’antibiotiques ou d’hormones.

L’agriculture biologique tend à améliorer la qualité des sols et la conservation des eaux souterraines. Elle réduit également la pollution et peut être meilleure pour l’environnement. Les aliments les plus couramment achetés en boutique bio sont les fruits, les légumes, les céréales, les produits laitiers et la viande. Aujourd’hui, il existe également de nombreux produits biologiques transformés, tels que les sodas, les biscuits et les céréales pour le petit déjeuner.

Les aliments bio peuvent contenir plus de nutriments

Les études comparant la teneur en nutriments des aliments biologiques et non biologiques ont donné des résultats mitigés. Cela est très probablement dû aux variations naturelles dans la manipulation et la production des aliments. Cependant, des éléments indiquent que les aliments cultivés biologiquement peuvent être plus nutritifs.

Les cultures biologiques contiennent plus d’antioxydants et de vitamines

Plusieurs études ont montré que les aliments biologiques contiennent généralement des niveaux plus élevés d’antioxydants et de certains micronutriments, comme la vitamine C, le zinc et le fer. Dans ces aliments, les niveaux, d’antioxydants peuvent être jusqu’à 69% plus élevés.

Une étude a également révélé que les baies et le maïs cultivés biologiquement contenaient 58% d’antioxydants en plus et jusqu’à 52% de vitamine C en plus.

De plus, une étude a indiqué que le remplacement des fruits, légumes et céréales ordinaires par des versions biologiques pourrait apporter des antioxydants supplémentaires dans l’alimentation. Cela était comparable à la consommation quotidienne d’une ou deux portions supplémentaires de fruits et légumes.

Les plantes biologiques n’ont pas besoin de pesticides chimiques en aérosol pour se protéger. Au contraire, elles produisent davantage de leurs propres composés protecteurs, à savoir des antioxydants.

Cela peut expliquer en partie les niveaux plus élevés d’antioxydants dans ces plantes.

Les niveaux de nitrates sont généralement plus faibles

Il a également été démontré que les cultures bio présentent des taux de nitrates plus faibles. En fait, des études ont montré que les niveaux de nitrates sont 30 % plus faibles dans ces cultures.

Des niveaux élevés de nitrates sont liés à un risque accru de certains types de cancer.

Ils sont également liés à une maladie appelée méthémoglobinémie, une maladie chez les nourrissons qui affecte la capacité du corps à transporter l’oxygène.

Cela dit, de nombreuses personnes pensent que les effets néfastes des nitrates ont été exagérés. Les avantages de la consommation de légumes l’emportent de loin sur les effets négatifs.

Les produits laitiers et les viandes bio pourraient avoir un profil d’acides gras plus favorable

Le lait et les produits laitiers biologiques peuvent contenir des taux plus élevés d’acides gras oméga-3 et des quantités légèrement plus élevées de fer, de vitamine E et de certains caroténoïdes.

Cependant, le lait biologique peut contenir moins de sélénium et d’iode que le lait non biologique, deux minéraux essentiels pour la santé.

Un apport plus élevé en acides gras oméga-3 a été associé à de nombreux avantages pour la santé, notamment une réduction du risque de maladies cardiaques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *