Comment arrêter les ronflements ?

Vous avez probablement réalisé que votre problème de ronflement peut être une source d’inquiétude. Vous avez peut-être l’impression qu’il est devenu incontrôlable et qu’il vous empêche de vous reposer toute la nuit. Ou peut-être que votre partenaire de lit en a assez de perdre le sommeil chaque nuit à cause de vos ronflements nocturnes.

Pour ceux qui ont des problèmes de ronflement légers et modérés, il y a quelques conseils et techniques que vous pouvez essayer avant de contacter votre médecin pour une consultation.

Comment traiter votre problème de ronflement

Tout d’abord, il est important d’identifier les causes possibles de vos ronflements. Vous trouverez peut-être utile de consulter notre liste des causes courantes du ronflement et des risques pour la santé que le ronflement fréquent peut entraîner.

Il est important de maintenir un poids santé grâce à un régime alimentaire et à l’exercice. Si vous êtes en surpoids, vous êtes naturellement plus prédisposé au ronflement. Un excès de tissus graisseux s’accumule dans votre gorge, rétrécissant votre passage d’air. En suivant régulièrement un régime et en faisant de l’exercice, vous pouvez réduire ces tissus graisseux de la gorge et avoir un passage d’air plus libre.

Réduisez votre consommation d’alcool.

L’alcool peut détendre les muscles du corps, y compris les muscles de la gorge et de la mâchoire. Si vous pensez que votre ronflement peut être lié à la consommation d’alcool, essayez de ne pas boire au moins 3 heures avant le coucher.

Réduisez votre consommation de tabac.

La fumée irrite directement votre gorge, ce qui provoque une inflammation qui rétrécit les voies respiratoires. Et ce n’est pas seulement vrai pour les fumeurs eux-mêmes, mais aussi pour les non-fumeurs qui peuvent être exposés à la fumée autour d’eux.

Gardez votre chambre à coucher humide.

L’achat d’un humidificateur pour votre chambre à coucher peut être très utile si vous ronflez. L’humidité ajoutée dans l’air aide à lubrifier votre gorge, ce qui facilite la respiration pendant la nuit.

Traiter les allergies.

Vous remarquerez peut-être que vous ronflez plus souvent pendant la saison des allergies. Lorsque vos voies nasales se referment, votre système respiratoire est forcé de respirer davantage par la bouche. Traiter vos allergies avec des antihistaminiques avant le coucher peut aider à libérer vos voies nasales.

Essayez de changer de position de sommeil.

Si vous êtes allongé sur le dos la nuit, votre langue et votre palais s’affaissent dans vos voies respiratoires, ce qui vous fait ronfler. Lorsque vous roulez sur le dos alors que vous êtes inconscient, la pression vous causera de l’inconfort en vous faisant rouler de nouveau sur le côté pendant la nuit. Avec un effort de votre part, en quelques nuits, votre corps peut être entraîné à rester endormi sur le côté.

ronflement position

Envisagez d’acheter un oreiller anti-ronflement.

Il existe des douzaines d’oreillers anti-ronflement différents sur le marché, et ils existent dans toutes les formes et tailles différentes. Le but principal derrière la majorité de ces oreillers est d’aider à élever votre tête la nuit. Le fait d’élever la tête aide à aligner la colonne vertébrale et empêche les voies respiratoires de se bloquer.

Demandez à votre médecin si vos médicaments peuvent vous faire ronfler.

Comme pour l’alcool, certains médicaments peuvent détendre vos muscles, y compris les muscles de la gorge, ce qui vous fait ronfler. Si vous croyez que votre ronflement peut être causé ou intensifié par des médicaments, vous pouvez envisager de demander à votre médecin des alternatives médicinales possibles.

Essayez les exercices de la gorge et de la langue.

Une solution plutôt atypique, mais il a été prouvé qu’elle fonctionne dans de nombreux cas. Comme vous l’avez déjà lu, les muscles de la gorge commencent à se détendre et perdent leur tonus musculaire avec le temps. Le renforcement des muscles de la gorge et de la langue peut aider à réduire la probabilité de ronflements fréquents.

Si aucune de ces solutions présentées ne semble fonctionner, c’est peut-être le signe que votre ronflement est plus préoccupant sur le plan médical que vous ne le pensiez. Il est peut-être temps de parler à votre médecin.