Comment soigner naturellement un foie gras ?

Il existe aujourd’hui un grand nombre de remèdes maison vous permettant de soigner un foie gras naturellement; mais tout d’abord de quoi il s’agit ? Pour l’expliquer de manière simple, la maladie du foie gras signifie une accumulation de graisse dans les cellules du foie. Le foie est le plus grand organe du corps humain. Il remplit la fonction essentielle de digérer les aliments, de stocker l’énergie, de réguler la glycémie et le taux de cholestérol, de filtrer les toxines de l’organisme et de lutter contre les maladies et les infections.

Il est normal d’avoir de la graisse dans le foie, mais lorsqu’il y a plus de 5 à 10% de graisse, cela peut être considéré comme une maladie du foie gras.

Ces graisses s’accumulent dans le foie généralement suite à une consommation d’aliments riches en graisses qui excèdent la quantité que le corps peut traiter. Une accumulation de graisse dans le foie le rend vulnérable à d’autres dommages, ce qui peut causer des inflammations et des cicatrices.

Il existe deux types de maladies du foie gras : les maladies induites par l’alcool et les maladies non alcooliques. Quelques-unes de vos cellules hépatiques meurent chaque fois que votre foie filtre l’alcool.

Causes et symptômes d’une maladie du foie gras

Le foie est un organe rustique capable de se régénérer lui-même, mais l’abus prolongé d’alcool diminue ce pouvoir régénérateur du foie, ce qui entraîne des dommages graves et permanents.

Dans le cas d’un foie gras qui n’est pas dû à l’alcool, les facteurs de cette maladie peuvent être :

  • L’excès de poids
  • Les médicaments pharmaceutiques
  • Le fait d’être diabétique
  • L’hypertension artérielle
  • Les troubles métaboliques
  • La perte de poids rapide
  • Les taux élevés de matières grasses dans le sang
  • L’excès de toxines
  • Certaines infections comme l’hépatite C ou les troubles génétiques.

En général, les personnes atteintes d’une maladie du foie gras n’ont aucun symptôme, surtout au début. Cependant, certaines personnes peuvent ressentir un inconfort abdominal, de la fatigue, une perte d’appétit, un sentiment général de malaise et un malaise vague.

D’autres symptômes signalés sont le jaunissement des yeux et de la peau, l’enflure des chevilles et de l’estomac, la sensation de somnolence ou de confusion, les vomissements de sang ou de selles sanguinolentes. C’est pourquoi un bon diagnostic est important avant de commencer un traitement.

Actuellement, il n’existe pas de traitement efficace contre les maladies du foie gras. Cependant, il s’agit d’une affection réversible qui peut généralement être traitée par de simples modifications du mode de vie, des changements alimentaires et des remèdes maison faciles à suivre.

Pour les personnes souffrant d’une maladie alcoolique du foie gras, le fait de s’abstenir de consommer de l’alcool, même pendant deux semaines, aide le foie à améliorer profondément le rétablissement de son état. Découvrez ici de nombreux traitements naturels pour le sevrage alcoolique.

Voici les 10 remèdes maison contre la maladie du foie gras.

1. Vinaigre de cidre de pomme

Le vinaigre de cidre de pomme est l’un des meilleurs remèdes maison pour soigner un foie gras naturellement. Il aide à éliminer les graisses accumulées dans et autour du foie et favorise la perte de poids.

Une étude réalisée en 2014 a examiné la capacité potentielle du vinaigre de cidre de pomme à réduire les graisses comme le cholestérol, les triglycérides chez les souris qui ont reçu une alimentation riche en cholestérol.

Il a conclu que le vinaigre de cidre de pomme protégeait les cellules sanguines, les reins et le foie contre les lésions dues à l’oxydation et abaissait également les taux de lipides dans le sang. Il a également amélioré les niveaux d’enzymes antioxydantes.

Prenez du vinaigre de cidre de pomme pour traiter les maladies du foie gras :

  • Ajouter 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme cru et non filtré dans un verre d’eau tiède.
  • Si nécessaire, ajoutez un peu de miel cru.
  • A boire 2 fois par jour, avant les repas.
  • Suivez ce remède pendant quelques mois.

Attention : Le vinaigre de cidre de pomme est acide, il faut donc le diluer avant de l’utiliser comme indiqué ci-dessus. Commencez d’abord par un petit volume (1 cuillère à café) de vinaigre de cidre de pomme, puis augmentez-le à 2 cuillères à soupe graduellement si votre corps est à l’aise avec lui. Ne le prenez pas en excès.

2. Citron

Les citrons contiennent de grandes quantités de vitamine C, un antioxydant qui aide le foie à produire des enzymes, dont une appelée glutathion. Le glutathion, entre autres tâches, neutralise les toxines, donc les citrons aident à la désintoxication du foie.

Le citron et le citron vert sont riches en flavonoïdes. Certains des principaux flavonoïdes des citrons sont l’ériocitrine, la narirutine, l’hespéritine, la naringénine, etc.

Comme le démontre la recherche, plusieurs de ces flavonoïdes d’agrumes sont responsables des effets bénéfiques du citron sur la santé. Les flavonoïdes contenus dans l’huile de citron stimulent la sécrétion des sucs digestifs comme la bile et facilitent ainsi la digestion.

Il a été démontré que l’ériocitrine, le principal flavonoïde du citron, a un effet hypolipidique sur le cholestérol total. Une autre étude publiée en 2014 a conclu que l’ériocitrine, un puissant antioxydant, soigne les maladies du foie gras causées par une alimentation riche en graisses chez le rat en stimulant les cellules pour produire de nouvelles mitochondries.

Jus de citron pour soigner la maladie du foie gras naturellement

Le citron est également alcalinisant pour le corps car il aide à éliminer les acides nocifs.

Pressez le jus de citron ½ dans un verre d’eau. A boire 2 ou 3 fois par jour pendant plusieurs semaines, surtout le matin.

Vous pouvez aussi ajouter 2 à 3 citrons hachés dans un pot d’eau. Couvrir et laisser reposer quelques heures. Buvez cette eau à intervalles réguliers tout au long de la journée.

3. Pissenlit

L’herbe de pissenlit fonctionne comme un puissant tonique du foie, donc il peut être utilisé pour traiter les maladies du foie gras. De plus, le pissenlit est connu pour ses propriétés anti-rhumatismales, antidiabétiques et anti-inflammatoires.

Le pissenlit aide à détoxifier et à métaboliser les graisses accumulées dans le foie et favorise une bonne fonction hépatique. Des expériences en laboratoire ont révélé que les extraits de fleurs de pissenlit sont capables d’inhiber l’oxydation des lipides.

Pissenlit pour soigner la maladie du foie gras naturellement

  • Ajouter 1 cuillère à café de racine de pissenlit séché à une tasse d’eau chaude
  • Couvrir et laisser infuser de 5 à 10 minutes.
  • Passer au tamis, ajouter un peu de miel si nécessaire pour le goût.
  • Boire 3 tasses de cette tisane par jour pendant quelques semaines.

Le pissenlit peut également être ajouté à d’autres thés comme le thé vert. Vous pouvez aussi ajouter des feuilles de pissenlit fraîches et tendres aux salades, ou manger des feuilles de pissenlit cuites comme plat d’accompagnement. Vous pouvez également ajouter d’autres herbes stimulant le foie comme la bardane et l’artichaut.

Note : Ne pas utiliser cette herbe si vous y êtes allergique ou des plantes comme le tournesol, la camomille, etc. qui appartiennent à la famille des Compositae. Utilisez avec prudence si vous êtes diabétique parce qu’il a des effets hypoglycémiants.

Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, n’utilisez pas des quantités plus grandes que celles normalement utilisées dans les aliments.

Commandez votre herbe de pissenlit maintenant.

4. Thé vert

Le thé vert est une boisson populaire avec de nombreuses propriétés thérapeutiques qui lui sont associées. Il a une teneur élevée en flavonoïdes qui sont responsables de ses propriétés antioxydantes.

Parmi les flavonoïdes présents dans le thé vert, la catéchine est un composant majeur qui a été sous les feux de la recherche en raison de ses effets anti-tumoraux et antisclérotiques. Les autres catéchines principales du thé sont l’épicatéchine, le gallate d’épicatéchine, l’épigallocatéchine (EGC) et le gallate d’EGCG dont on a constaté qu’ils réduisent le stress oxydatif et présentent des effets antiviraux, anti-allergéniques et anti-diabétiques.

Thé vert pour soigner la maladie du foie gras naturellement

De plus, on a rapporté que les catéchines affectent le métabolisme des lipides en diminuant les niveaux de triglycérides et de cholestérol total dans les modèles animaux expérimentaux et en augmentant l’utilisation de l’énergie. Les études sur les extraits de thé vert et les catéchines révèlent qu’ils ont un effet protecteur contre les maladies du foie gras non alcoolisées en diminuant le stress oxydatif, la réponse inflammatoire et le maintien de l’équilibre énergétique.

Le thé vert aide à bloquer la quantité de graisse stockée dans le foie et améliore la fonction hépatique. De plus, la consommation régulière de thé vert réduit le poids corporel et le pourcentage de graisse.

Buvez 3 à 4 tasses de thé vert bio, chaud ou froid, tous les jours pour aider à combattre les maladies du foie gras et protéger le foie.

Mélangez le thé vert (vous pouvez aussi utiliser la poudre de thé vert matcha) en smoothies et jus de fruits.

Le thé vert est également disponible sous forme d’extrait en liquide et en capsules. Consultez votre médecin avant de prendre des suppléments. Choisissez toujours des herbes et des thés bio pour éviter les pesticides et autres toxines.

Commandez votre thé vert bio maintenant.

5. Curcuma

Le curcuma est une épice qui a d’innombrables bienfaits pour la santé. Il a plus d’importance qu’une simple poudre de curry. Rempli d’antioxydants précieux, le curcuma est un autre remède maison efficace contre les maladies du foie gras.

La curcumine est la principale substance phytochimique présente dans le curcuma qui lui confère une valeur médicinale. Un grand nombre de preuves expérimentales indiquent que la curcumine possède le pouvoir de modifier le système immunitaire ainsi que des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.

Curcuma pour soigner la maladie du foie gras naturellement

Ces propriétés lui permettent de soulager des affections comme le cancer, les maladies cardiovasculaires, les maladies inflammatoires gastro-intestinales, l’arthrite, la maladie d’Alzheimer, etc.

Le curcuma améliore la capacité de l’organisme à digérer les graisses afin qu’elles ne s’accumulent pas dans le foie. Il favorise également le processus de désintoxication du foie gras.

Mélanger ¼ cuillère à café de poudre de curcuma dans 1 à 2 verres d’eau et faire bouillir. Boire deux fois par jour pendant quelques semaines.

Le curcuma peut être difficile à absorber dans le corps. Il se dissout mieux dans un milieu gras comme le lait. Vous pouvez mélanger ½ cuillère à café de poudre de curcuma dans un verre de lait chaud et le boire une fois par jour ou plus.

Les suppléments de curcuma sont disponibles sous forme de capsules. Parlez-en à votre médecin pour déterminer la posologie appropriée à votre condition et s’il y a des problèmes comme des selles molles, des douleurs à l’estomac ou des gaz excessifs, cessez le traitement.

Commandez votre poudre de curcuma dès maintenant.

6. Chardon-Marie

Le chardon-Marie a été longuement connu pour être utilisé dans le traitement des problèmes de foie et de vésicule biliaire, voire d’empoisonnement toxique.

De nombreux médecins ont testé l’utilisation du chardon-Marie pour des bénéfices tels que la stimulation de la production de lait maternel, la sécrétion de bile, le traitement de la dépression et la protection contre l’empoisonnement aux champignons et d’autres toxines environnementales.

Le principal constituant actif du chardon-Marie est un complexe liposoluble appelé silymarine. La silymarine est distribuée dans toute la plante, mais elle est concentrée dans les fruits et les graines. C’est un antioxydant qui empêche l’oxydation des graisses.

Le chardon-Marie pour soigner la maladie du foie gras naturellement

La silymarine est également antifibrotique, inhibant la cicatrisation des tissus hépatiques. Il a également la capacité de bloquer les toxines dans le foie. De plus, la silymarine peut réduire les lésions hépatiques dues à plusieurs facteurs comme les médicaments, les radiations, la surcharge en fer, les infections virales comme l’hépatite, l’empoisonnement aux champignons, etc. La silymarine a été utilisée pour traiter les maladies alcooliques du foie, les hépatites virales aiguës et chroniques et les maladies du foie dues aux toxines.

Le chardon-Marie possède des propriétés anti-inflammatoires et est reconnu pour protéger les cellules hépatiques des toxines et favoriser la régénération des cellules hépatiques endommagées. Le chardon-Marie est utile pour le foie gras, surtout lorsqu’il est causé par une consommation excessive d’alcool ou le diabète.

Les capsules de chardon-Marie (150 milligrammes) peuvent être prises une à trois fois par jour. Pour une utilisation continue et le soutien du foie, prendre 50 à 150 milligrammes de cette capsule par jour.

Commandez vos capsules de chardon-Marie dès maintenant.

7. Réglisse

Vous pouvez également utiliser la réglisse pour guérir les problèmes de foie comme les maladies graisseuses non alcooliques du foie. La racine de réglisse est utilisée en médecine populaire depuis très longtemps, en tant qu’expectorant contre la toux pour aider à perdre du poids.

Il est connu pour ses effets diurétiques et anti-inflammatoires. De plus, il aide à calmer les maux d’estomac, à soulager la fatigue, à améliorer l’humeur positive et à augmenter l’hypotension artérielle.

Il est également utilisé pour traiter des affections physiques allant d’un simple rhume à une maladie du foie. Les composants biologiquement actifs de la réglisse sont les liquiritines, la liquiritigénine, les acides glycyrrhiziques et les flavones.

La réglisse pour soigner la maladie du foie gras naturellement

Ajouter ½ cuillère à café de racine de réglisse à une tasse d’eau chaude. Couvrir et laisser infuser pendant 5 à 10 minutes. Filtrez, ajoutez un peu de miel cru et buvez ce thé 2 fois par jour.

Alternativement, mélangez ensemble 1 cuillère à soupe de poudre de réglisse et 2 cuillères à café de miel et prenez ce mélange une fois par jour pendant plusieurs semaines.

Une autre option est d’ajouter 1 cuillère à soupe de poudre de racine de réglisse à votre smoothie ou jus de fruits tous les jours.

Si vous prenez des suppléments de réglisse, consultez d’abord votre médecin, car ils peuvent interférer avec certaines tensions artérielles, le diabète et les corticostéroïdes.

Attention : Veuillez consulter votre médecin si vous êtes enceinte, hypertendue, diabétique ou si vous avez une maladie cardiaque, une maladie rénale, des troubles hormonosensibles, etc.

Commandez vos racines de réglisse dès maintenant.

8. Papaye

La papaye et ses graines sont des traitements efficaces contre les maladies du foie gras. La papaye est un entrepôt de nutriments.

Il est riche en vitamine B (acide pantothénique, folate, acide nicotinique) et en vitamines antioxydantes comme les vitamines A, C et E. Il est également riche en minéraux comme le potassium, le magnésium et contient également des fibres. La papaye a un effet protecteur contre les maladies cardiaques, les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

Les graines de papaye pour traiter la maladie du foie gras naturellement

Dans une étude publiée en 2010, des extraits de papaye solubles dans l’eau et solubles dans l’alcool ont été étudiés pour leur effet hépatoprotecteur. L’étude a démontré que les deux types d’extraits de papaye étaient capables d’exercer un effet hépatoprotecteur contre les lésions hépatiques causées par le tétrachlorure de carbone. De plus, la papaye aide à brûler rapidement les graisses alimentaires, l’une des principales causes des maladies du foie gras.

Broyer 5 à 6 graines de papaye séchées et mélanger la poudre avec 1 cuillère à soupe de jus de citron frais. Prenez ceci 2 fois par jour pendant 1 mois.

Mangez quelques tranches de papaye mûre (ajoutez éventuellement du miel) une fois par jour. Inclure la soupe de papaye crue et la salade dans votre régime alimentaire.

9. Groseille à maquereau indien

La groseille à maquereau indienne ou amla, qui pousse dans les régions tropicales et subtropicales, est un fruit riche en nutriments et constitue un autre remède efficace contre les maladies du foie gras.

Le fruit est utilisé à la fois à des fins diététiques et médicinales. Il est riche en fibres, glucides, vitamines et minéraux. C’est une source alimentaire très riche en vitamine C et en fer. Les constituants actifs de l’amla comprennent les polyphénols, les tanins et les flavonoïdes comme la quercétine. L’activité antioxydante élevée de la vitamine C et d’autres polyphénols aide à maintenir le fonctionnement du foie à des niveaux optimaux.

Il a longtemps été utilisé dans la médecine ayurvédique indienne traditionnelle pour la vigueur et la vitalité. Le diabète, la diarrhée, la dysenterie, l’anémie, l’anémie, l’inflammation et les crampes menstruelles sont d’autres maladies médicinales qui sont traditionnellement traitées par la groseille à maquereau.

Il aide aussi à éliminer les toxines nocives du foie. De plus, l’amla est bon pour les personnes qui ont un taux de cholestérol sanguin élevé.

Vous pouvez manger 3 ou 4 amlas crus par jour ou inclure les fruits dans votre cuisine.

Alternativement, mélangez 1 cuillère à café de poudre d’amla dans un verre d’eau tiède et buvez-le deux fois par jour ou ajoutez-le à des smoothies, des boissons ou des aliments.

10. Changements alimentaires

Suivez un régime alimentaire sain à base de plantes, riche en fruits, légumes, grains entiers complexes et graisses saines pour améliorer votre fonction hépatique et traiter les maladies du foie gras.

Les modifications alimentaires contribuent grandement à prévenir et à gérer les troubles métaboliques. Les aliments à grains entiers, les noix, les fruits frais et les légumes sont au cœur du régime à appliquer. Il faut également :

  • Éviter tous les types de sirop de maïs à haute teneur en fructose.
  • Éviter la farine blanche ou les aliments transformés, y compris les produits à grains entiers.
  • Manger des aliments riches en acides gras oméga-3 comme les graines de lin, les graines de chia, les noix et le tofu.
  • Manger des super-aliments détoxifiants et réparateurs du foie comme le brocoli, le chou frisé, le chou-fleur, les citrons, les betteraves, la bette à carde, l’artichaut, le chou et les choux de Bruxelles. Choisissez des produits biologiques dans la mesure du possible. Pendant la cuisson, faites cuire légèrement vos légumes à la vapeur pour conserver leur valeur nutritive.
  • Manger plus de fibres, y compris des fruits riches en fibres comme la pomme, la goyave, les framboises, etc. Cependant, ne mangez pas trop de fruits, car la plupart des fruits sont riches en sucre. Les fibres insolubles comme l’avoine et le quinoa peuvent également éliminer les toxines et améliorer la fonction hépatique.
  • Évitez les aliments épicés et frits et les viandes grasses.
  • Assurez-vous d’une prise d’eau adéquate d’environ 1 ½ à 3 litres par jour en fonction de votre poids. Les tisanes comptent, mais pas les boissons contenant de la caféine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *