4 règles d’hygiène incontournables lors d’une auscultation

Pour la lutte contre les risques de contamination dans les cabinets médicaux, une bonne hygiène est indispensable. Il s’agit du socle de la protection de la santé des patients, ainsi que de celle du personnel médical. Pour une auscultation par exemple, il faut respecter un certain nombre de règles d’hygiène. Voulez-vous en savoir plus ? Lisez la suite de l’article.

Avoir un cadre de travail et des outils sains

Pour qu’une auscultation se déroule bien, il faut qu’elle soit réalisée dans un cadre bien adapté et sain. La grande règle à respecter ici est le lavage des outils de travail. Pour cette tâche, les désinfectants sont les produits les plus utilisés. Avec les antiseptiques, ils contribuent à détruire le plus de bactéries et de germes pathogènes possible.

Utiliser du matériel médical de qualité

Le nettoyage du cadre d’auscultation et des outils de travail n’est pas le seul point sur lequel il est nécessaire d’insister. Il est également important que chaque cabinet médical investisse dans du matériel de qualité. Les cabinets médicaux doivent se tourner vers des fournisseurs de confiance comme LD Médical pour être sûrs d’acquérir un matériel de bonne qualité.

Par exemple, les draps d’examen, les gants et tous les consommables médicaux doivent être conformes aux normes. La qualité des draps d’examen est très importante pour assurer le confort et la protection des patients. Un drap d’examen conçu avec une mauvaise matière peut se déchirer vite et favoriser les souillures et contaminations. Il en est de même pour les gants qui doivent être à la fois souples et solides. On évite ainsi qu’ils se déchirent pendant l’utilisation.

Se laver les mains : principe de base d’une auscultation

Une infection nosocomiale peut rapidement survenir à cause de la négligence du personnel soignant. Les agents pathogènes se transmettent facilement d’une main à une autre. Pour cela, une des toutes premières règles d’hygiène à observer est le lavage des mains. Le lavage des mains est un geste qui doit se faire de façon continue pendant toute la journée, avant de toucher un patient et après le contact avec ce dernier.

On pense souvent que le nettoyage des mains est un geste bénin que tout le monde sait faire. Ce qu’on ignore, c’est que frotter une main contre une autre à l’aide d’un savon ne suffit pas.

Pour bien laver ses mains, il faut :

  • Verser du savon dans une main (assez pour laver les deux mains) ;
  • Frotter les paumes des mains l’une contre l’autre pendant environ 5 secondes ;
  • Frotter le doigt d’une main contre la paume d’une autre ;
  • Frotter entre les doigts ;
  • Laver les ongles ;
  • Rincer les mains et laisser sécher.

On peut également utiliser des gels hydroalcooliques pour le nettoyage des mains.

règles d'hygiène lors d'une auscultation

Mettre en place une bonne gestion des DASRI

Laisser traîner les déchets est inadéquat dans tous les cadres de vie. Ça l’est encore plus dans un milieu hospitalier. La bonne gestion des DASRI (Déchets Assimilés des Soins à Risques Infectieux) commence par leur tri. Ils sont triés selon qu’ils sont des :

  • Déchets mous ;
  • Déchets dangereux ;
  • Déchets anatomiques humains ;
  • Objets souillés par du sang ou d’autres liquides biologiques.

Les DASRI doivent ensuite être traités, c’est-à-dire incinérés ou désinfectés et éliminés. Enfin, leur destruction est suivie par la délivrance d’un bordereau de suivi des déchets qui atteste de leur élimination.

On retient que les règles d’hygiène à observer dans un cabinet médical et lors d’une auscultation sont multiples. Il faut s’équiper avec le bon matériel et ne jamais oublier d’avoir les gestes qui peuvent sembler banals, mais sauvent des millions de vies chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *