Comment anticiper la grippe chez les personnes âgées ?

Il est connu depuis de nombreuses années que la grippe, lorsqu’elle est développée par des personnes âgées, ils courent un risque élevé de développer de graves complications par rapport aux jeunes adultes. Cela s’explique en partie par le fait que les défenses immunitaires humaines s’affaiblissent avec l’âge. Bien que la gravité des saisons grippales puisse varier, ce sont les personnes de 65 ans et plus qui, pendant la plupart des saisons, supportent le plus lourd fardeau de maladies grippales graves. Ces dernières années, par exemple, on estime qu’entre 70 % et 85 % des décès liés à la grippe saisonnière sont survenus chez les personnes de 65 ans et plus, et qu’entre 50 % et 70 % des hospitalisations liées à la grippe saisonnière sont survenues chez les personnes de cette tranche d’âge.

Un vaccin antigrippal est la meilleure protection contre la grippe chez les personnes agées

Le meilleur moyen pour les personnes âgées de se protéger contre la grippe et ses complications potentiellement graves est le vaccin antigrippal. Les spécialistes recommandent à toute personne âgée de 6 mois et plus de se faire vacciner contre la grippe saisonnière chaque année avant la fin du mois d’octobre. Toutefois, tant que les virus de la grippe circulent, la vaccination doit se poursuivre tout au long de la saison grippale, même en janvier ou plus tard.

La vaccination contre la grippe est particulièrement importante pour les personnes âgées, car elles courent un risque élevé de développer de graves complications liées à la grippe. Les vaccins antigrippaux sont mis à jour chaque saison, selon les besoins, pour suivre l’évolution des virus. De plus, l’immunité diminue au cours de l’année, de sorte qu’une vaccination annuelle est nécessaire pour assurer la meilleure protection possible contre la grippe. Un vaccin antigrippal protège contre les virus de la grippe qui, selon les recherches, seront les plus fréquents au cours de la saison à venir. L’immunité de la vaccination s’installe complètement après environ deux semaines.

En raison des modifications de leur système immunitaire liées à l’âge, les personnes de 65 ans et plus peuvent ne pas répondre aussi bien à la vaccination que les personnes plus jeunes. Bien que les réponses immunitaires puissent être plus faibles chez les personnes âgées, les études ont montré que le vaccin antigrippal a été efficace pour réduire le risque de visites médicales et d’hospitalisations liées à la grippe.

Types de vaccins antigrippaux pour les personnes âgées

Les personnes âgées peuvent se faire vacciner avec n’importe quel vaccin antigrippal approuvé pour cette tranche d’âge, sans qu’il y ait de préférence pour un vaccin par rapport à un autre. Il existe des vaccins antigrippaux réguliers dont l’utilisation est approuvée pour les personnes de 65 ans et plus, ainsi que deux vaccins conçus spécifiquement pour les personnes âgées : un vaccin antigrippal à forte dose ou un adjuvant.

Effets secondaires des vaccins antigrippaux à forte dose et avec adjuvant

Les vaccins antigrippaux à forte dose et avec adjuvant peuvent entraîner davantage d’effets secondaires légers et temporaires que les vaccins saisonniers à dose normale. Les effets secondaires peuvent comprendre des douleurs, des rougeurs ou des gonflements au point d’injection, des maux de tête, des douleurs musculaires et des malaises, et se résorbent généralement en 1 à 3 jours.

Se faire vacciner contre le pneumocoque

  • Les personnes âgées doivent également être à jour dans leur vaccination contre les maladies à pneumocoques, telles que la pneumonie, la méningite et les infections du sang. Consultez votre médecin pour savoir quels vaccins antipneumococciques sont recommandés dans votre cas.
  • La pneumonie à pneumocoques est un exemple de complication grave liée à la grippe qui peut entraîner la mort. Vous pouvez vous faire vacciner contre les infections à pneumocoques, comme le recommande votre médecin, lorsque vous vous faites vacciner contre la grippe.

Autres actions préventives

En plus de se faire vacciner contre la grippe, les personnes âgées devraient prendre des mesures simples et préventives quotidiennes, notamment se couvrir contre la toux, se laver souvent les mains et éviter les personnes malades.

Symptômes et traitement

Si vous risquez fortement de développer de graves complication de la grippe et en présentez des symptômes, appelez immédiatement votre médecin. Il existe des médicaments antiviraux qui peuvent traiter les maladies grippales et prévenir les complications graves de la grippe.

Symptômes de la grippe chez les personnes âgées

Les symptômes de la grippe sont les suivants : fièvre, toux, maux de gorge, écoulement nasal ou congestion nasale, douleurs corporelles, maux de tête, frissons et fatigue. Certaines personnes peuvent également avoir des vomissements et de la diarrhée. Les personnes peuvent être infectées par la grippe et présenter des symptômes respiratoires sans fièvre.

Traitement de la grippe chez les personnes âgées

  • Le traitement doit commencer dès que possible car les médicaments antiviraux sont plus efficaces lorsqu’ils sont administrés tôt (dans les 48 heures suivant le début des symptômes).
  • Pour obtenir un médicament antiviral, un médecin doit rédiger une ordonnance. Ces médicaments luttent contre la grippe en empêchant les virus de la grippe de fabriquer d’autres virus dans votre corps.
  • Les médicaments antiviraux peuvent rendre la grippe moins grave et vous faire aller mieux plus rapidement. Ils peuvent également prévenir de graves problèmes de santé pouvant résulter de la grippe.
2 commentaires Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *