L’ostéopathie est-elle remboursée par la Sécu ?

Beaucoup de Français ont de plus en plus recours à l’ostéopathie pour se soulager de différents maux comme les douleurs articulaires, l’asthme ou encore les troubles digestifs, entre autres. Son champ d’application est très vaste. S’il s’agit d’une médecine qui permet de soulager un certain nombre de troubles fonctionnels, est-elle remboursée par la Sécurité sociale ? La réponse dans cet article.

La Sécurité sociale ne rembourse pas les soins d’ostéopathie

L’ostéopathie est une médecine douce qui a fait ses preuves. En témoignent les nombreux cabinets d’ostéopathe comme josephine-binet.fr, dont l’ouverture résulte d’une formation certifiante de cinq années. Celle-ci débouche sur l’obtention du Diplôme d’Ostéopathe (D.O) délivré par des établissements agréés par le Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports.

Cependant, l’ostéopathie est considérée comme une médecine non conventionnelle. De ce fait, les actes d’ostéopathie ne bénéficient pas d’une prise en charge, ni d’un remboursement. En effet, l’hétérogénéité des tarifs appliqués dans la discipline et la non-reconnaissance, quoique fâcheuse de son efficacité par l’assurance maladie sont quelques raisons explicatives de la position de la Sécurité sociale en la matière.

Ainsi, les patients moins aisés sont en quelque sorte lésés en comparaison à ceux qui ont les moyens de s’offrir les services d’un ostéopathe. Heureusement, il reste l’alternative de la mutuelle santé. Certaines mutuelles prennent désormais en charge les soins d’ostéopathie.

ostéopathie et sécurité sociale

La mutuelle santé, la solution pour la prise en charge des actes d’ostéopathie

Beaucoup de mutuelles santé vous permettent de bénéficier en partie ou en totalité du remboursement de vos frais de consultation en ostéopathie. Les conditions peuvent varier selon les compagnies d’assurances et le type de contrat auquel vous avez préalablement souscrit. De plus, le statut de votre praticien peut aussi peser dans la balance. En effet, certaines mutuelles ne procèdent au remboursement que quand l’ostéopathe est diplômé en ostéopathie ou/et s’il fait partie du Registre des ostéopathes de France. Vous devez donc prendre en compte ces paramètres au moment de vos démarches de souscription.

Quelques formules de remboursement

On distingue généralement deux types de formules de remboursement. Certaines mutuelles vous proposeront un remboursement à la séance et d’autres un forfait annuel dont le montant varie selon l’option à laquelle vous avez souscrit. Il est donc important de bien lire votre contrat d’assurance et de contacter la mutuelle au besoin pour plus de précisions.

Si vous avez souvent besoin de solliciter un ostéopathe, le mieux est de bien analyser les différentes options qui s’offrent à vous. Cela vous permettra de choisir la formule qui vous fera bénéficier de plus importantes indemnisations tout au long de l’année même si vous devrez souscrire plus. Dans le cadre du remboursement à la séance, le montant varie souvent de 25 à 30 euros pour 3 ou 4 séances toute l’année.

En somme, l’ostéopathie, quoique très utile et très sollicitée par de nombreux Français, n’est pas remboursée par la Sécurité sociale. On ne saurait dire si cela sera possible dans un futur proche ou lointain. Néanmoins, les mutuelles santé vous permettent sous certaines conditions de bénéficier de plusieurs formules de remboursement.