Pourquoi et comment éviter l’alitement des séniors ?

Lorsque les personnes âgées se déplacent de moins en moins, cela a une conséquence directe sur leur santé. L’alitement intervient donc plus rapidement. Pour éviter ceci, il y a plusieurs méthodes. Voici un billet pour prendre soin de nos aînés.

Lire aussi : comment anticiper la grippe chez les personnes âgées ?

Pourquoi éviter l’alitement des séniors ?

Pour beaucoup, l’alitement est la meilleure des solutions pour les séniors et est inévitable. C’est pourtant inexact, les professionnels de la santé ont tiré la sonnette d’alarme depuis plusieurs années déjà.

Il a été prouvé que la position allongée de façon prolongée a tendance à dégrader le muscle et les articulations, mais aussi le squelette. Ceux-ci s’affaiblissent et manquent de tonus ce qui accroît grandement le risque de chute. Découvrez-en plus sur l’alitement et ses conséquences sur Prendre-Soin.fr, un site dédié à la santé des séniors.

L’inactivité des muscles devient un véritable problème à la longue et cela ne risque pas de s’améliorer avec le temps. En effet, arrivé à un certain âge, il est plus difficile de faire des efforts, cela est pourtant nécessaire afin de maintenir une bonne santé et de conserver le plus longtemps possible l’autonomie si importante pour les patients. L’alitement est donc à éviter ou à retarder au maximum, les séniors ont besoin d’activités physiques adaptées à leur âge pour entretenir leurs fonctions motrices. Veillez cependant à ce que celles-ci ne soient pas trop intensives et n’augmentent pas considérablement le rythme cardiaque.

Encourager nos aînés à faire des exercices (de saisie, d’assise, etc.) et à se tenir debout favorise la bonne circulation sanguine. Favorisez le renouvellement de l’air dans la salle ou accompagnez le patient en promenade est essentiel pour entretenir l’organisme.

Les conséquences de l’alitement des séniors sont donc énormes pour la personne âgée elle-même, mais aussi pour ses proches.

Pour éviter les conséquences de l’alitement, plusieurs solutions peuvent être utilisées en amont.

santé des séniors

Comment éviter l’alitement des personnes âgées ?

Pour éviter l’alitement des personnes âgées, des solutions doivent être trouvées avant leur intégration en maison de retraite et pendant leur séjour.

L’une des solutions les plus conseillées est la pratique d’une activité physique régulière. Les bienfaits du sport ne sont plus à prouver aujourd’hui. Il permet aux séniors d’avoir plus de tonus dans les muscles et une bonne santé mentale.

Les personnes âgées n’ont pas besoin de faire du jogging ou des exercices complexes. Une marche de 15 à 20 minutes de façon journalière devrait amplement suffire. Quelques petits mouvements peuvent être rajoutés pour travailler la mobilité des hanches.

Si la personne âgée nécessite un accompagnement, le personnel ou un kinésithérapeute peut les aider en mettant en place une mobilisation passive. Cela leur évitera de rester immobile tout le temps. Renseignez-vous, certaines maisons de santé encouragent les séances de sport entre séniors, pour favoriser leur sociabilisation. De cette façon, il sera aisé d’éviter l’alitement des personnes du troisième âge.

L’alitement des séniors ne contribue pas en général à leur bien-être physique et mental. Pour l’éviter, il faut opter pour la mobilisation. Cependant, si l’alitement devient inévitable, choisissez des positions allongées permettant une répartition du poids homogène qui ne causera pas de pression trop localisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *