Quelle est la cause des boutons dans le nez ?

Un bouton dans le nez peut être irritant et douloureux. Souvent, il résulte d’un simple pore bouché ou d’un poil de nez incarné. D’autres fois, il peut indiquer un état plus grave, comme une infection.

Dans cet article, nous examinons les causes les plus courantes des boutons à l’intérieur du nez et nous suggérons des traitements et des méthodes de prévention potentiels.

Votre bouton dans le nez peut provenir d’un poil incarné

Les poils incarnés peuvent se trouver n’importe où sur le corps. Dans le nez, ils ont tendance à se produire lorsqu’une personne tente d’enlever des poils nasaux en se rasant, en s’épilant à la cire ou en utilisant une pincette. Des fragments de poils peuvent parfois repousser dans la peau, provoquant un poil incarné.

Il est courant d’avoir un bouton à l’endroit du poil incarné. D’autres signes et symptômes peuvent être observés :

  • une peau irritée
  • démangeaisons
  • douleur
  • la tendresse

Souvent, un poil incarné s’améliore sans traitement, mais il faut envisager de consulter un médecin en cas de symptômes persistants ou graves. Un médecin peut recommander l’utilisation d’une pommade topique pour la douleur ou d’antibiotiques oraux pour les boutons infectés.

Les remèdes maison peuvent atténuer les symptômes d’un poil incarné. Ils comprennent l’utilisation de compresses chaudes pour réduire la douleur et l’application d’huile d’arbre à thé, qui est un antiseptique naturel. Évitez d’enlever d’autres poils de nez jusqu’à ce que les symptômes disparaissent.

Vestibulite nasale

La vestibulite nasale est une infection de la partie antérieure de la cavité nasale. Elle résulte généralement de :

  • un prélèvement nasal
  • se moucher excessivement
  • avoir un piercing au nez

La bactérie Staphylococcus (staphylocoque) est à l’origine de l’infection, qui entraîne la formation de bosses rouges ou blanches à l’intérieur du nez. L’infection provoque également :

  • une inflammation
  • irritation
  • douleur
  • gonflement

Parmi les autres causes potentielles de vestibulite nasale, on peut citer

  • une infection virale, telle que l’herpès simplex
  • un écoulement nasal persistant, qui peut résulter d’allergies
  • les infections des voies respiratoires supérieures

Les recherches menées à partir de 2015 suggèrent que les personnes prenant des médicaments de thérapie ciblée pour certains cancers pourraient avoir un risque plus élevé de développer une vestibulite nasale.

Les cas légers de vestibulite nasale peuvent s’améliorer avec une crème antibiotique topique, comme la bacitracine. Les infections plus graves, qui provoquent des furoncles, peuvent nécessiter des traitements antibiotiques à la fois topiques et oraux.

L’application d’une compresse chaude plusieurs fois par jour peut aider à évacuer l’ébullition. Dans de rares cas, un médecin peut devoir procéder à une évacuation chirurgicale.

Furoncles nasaux

Les furoncles nasaux sont des furoncles qui se trouvent au fond du nez. Cette affection est préoccupante car elle peut entraîner une cellulite, une grave infection cutanée qui peut pénétrer dans le sang. Une cellulite non traitée peut mettre la vie en danger.

Les signes de la cellulite sont les suivants :

  • frissons
  • fièvre
  • des stries rouges sur la peau
  • les capitons de la peau
  • gonflement

Lupus

Le lupus, également appelé lupus érythémateux systémique, est une maladie auto-immune à long terme qui peut endommager n’importe quelle partie du corps. Auto-immune signifie que le système immunitaire d’une personne attaque par erreur les tissus sains de son corps.

Généralement, cette maladie touche principalement les femmes, et les personnes développent généralement le lupus entre 15 et 44 ans.

Le lupus peut parfois provoquer des lésions à l’intérieur du nez qui durent de quelques jours à un mois. Cependant, la plupart des personnes atteintes remarqueront d’autres symptômes plus graves, notamment

  • douleurs musculaires
  • douleur à la poitrine
  • perte de cheveux
  • sécheresse oculaire persistante
  • confusion
  • fatigue
  • une fièvre inexpliquée
  • mal de tête
  • douleurs ou gonflements articulaires
  • la perte de mémoire
  • des éruptions rouges, souvent sur le visage
  • l’essoufflement

Il n’existe pas de remède contre le lupus, mais avec un traitement, la plupart des personnes atteintes vivent une vie normale. Les traitements visent à gérer les symptômes et comprennent :

  • des médicaments antipaludiques
  • corticostéroïdes
  • les médicaments immunosuppresseurs
  • les thérapies biologiques
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)

Remèdes à domicile pour les boutons dans le nez

En attendant que le bouton dans le nez guérisse, plusieurs traitements à domicile peuvent soulager les symptômes qui l’accompagnent. Parmi les remèdes à domicile pour les boutons de nez, on peut citer ces derniers :

Hygiène de base et soins de la peau

Évitez de toucher ou de vous gratter l’intérieur du nez, car cela peut augmenter le risque de blocage des pores ou d’infection bactérienne. Cela peut également entraîner la formation d’une cicatrice sur les boutons existants.

Ne vous mouchez pas trop fort, car cela peut propager toute infection et aggraver la douleur et l’inconfort.

Les personnes souffrant de vestibulite nasale ne doivent pas partager leurs serviettes avec d’autres personnes, car cela augmente le risque de transmission de l’infection.

Compresse chaude

Appliquez une compresse chaude et humide à l’intérieur du nez pour réduire la douleur et l’inconfort. Répétez ce traitement jusqu’à trois fois par jour, pendant 20 minutes, jusqu’à ce que le bouton disparaisse.

Anti-douleurs en vente libre (OTC)

Si un bouton ou une infection cutanée dans le nez provoque une douleur, la prise d’un antidouleur en vente libre peut aider. Les analgésiques en vente libre comprennent :

  • l’acétaminophène (Tylenol)
  • ibuprofène (Advil)
  • naproxène sodique (Aleve)
  • Les antiseptiques topiques

Les pommades et les huiles antiseptiques topiques peuvent soulager la douleur. Un médecin ou un pharmacien peut recommander un remède en vente libre approprié.

L’huile d’arbre à thé est également un traitement antiseptique naturel. Diluez-la avec une huile de support, comme l’huile de noix de coco, avant de l’appliquer à l’intérieur du nez. N’utilisez pas d’huiles essentielles non diluées sur la délicate muqueuse nasale.

Comment prévenir les boutons dans le nez ?

Une personne peut réduire le risque de développer un bouton dans le nez en

  • en évitant de se curer le nez
  • ne pas se moucher trop vigoureusement ou trop souvent
  • se laver les mains avant et après avoir touché le nez et le visage
  • faire attention à l’épilation des poils de nez, et toujours utiliser du matériel propre et des mains propres
  • éviter ou gérer le stress, car cela peut diminuer l’immunité et ralentir le temps de guérison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *